Cool Blog

2011 en France : l’efficacité énergétique en chiffres

Le "bilan énergétique de la France pour 2011" a enfin été rendu public la semaine dernière par le ministère.
Au delà des chiffres inquiétants de la production renouvelable, ceux liés à la consommation d’énergie méritent le détour.

Stabilité de la consommation finale d’énergie

La France n’a en effet observé en 2011 qu’une toute petite hausse, +0,4%, de ses consommations d’énergie. Le niveau total s’élève à 168 Mtep, assez loin du niveau record de 2008 (175 Mtep) et loin des scénarii officiels de hausse continue .

Une distinction doit néanmoins être faite entre les différents secteurs, certains ayant vu leur consommation augmenter et d’autres baisser.

Résidentiel

Côté habitation, la hausse corrigée du climat s’établit à +0,6% avec notamment :
- -4,3% pour l’électricité
- +2,4% pour le gaz.

La RT 2012 est mise en avant par le document officiel pour justifier ces dynamiques différentes : elle contraint en effet fortement l’usage du chauffage électrique direct. Cette explication est cependant loin d’être satisfaisante, la consommation des logements neufs étant proportionnellement faible par rapport au parc existant (faible surface et faible consommation au m2 grâce à la réglementation). Une explication plus intéressante serait l’été 2011 très frais qui a limité l’usage de la climatisation.
L’explication de cette baisse de la consommation d’électricité est peut-être aussi à chercher du côté d’écoconception et de l’étiquette énergie !

Tertiaire

Du côté des bâtiments tertiaires, la hausse des consommations est plus marquée : +1,6%. On observe le même phénomène que dans le résidentiel, c’est à dire une baisse pour l’électricité (-1,8%) et une hausse pour le gaz (2,2%).

Industrie

La tendance dans l’industrie est très positive pour 2011 : "malgré" une hausse de la production (+2,9%), le secteur a baissé ses consommations d’énergie de 3,4%. Cette baisse vient principalement impacter le gaz (-8,8%) et bénéficier aux énergies renouvelables (augmentation de 4,8%).

Transports

La hausse du secteur, +1,5% à 50 Mtep, est assez importante après plusieurs années de stabilité.
Plus précisement, le transport de marchandises augmente de 3,1% tout comme le transport intérieur de voyageurs (1,5%). La circulation routière est elle-aussi en augmentation : +1,5%.

Agriculture-pêche

Ce secteur voit lui sa consommation d’énergie diminuer : -1,1% par rapport à 2010. Cette baisse est généralisée pour toutes les sources d’énergie, y compris le renouvelable. Seul le gaz reste stable.



Les billets de ce blog ne représentent pas nécessairement le point de vue de toutes les associations partenaires.

 

Cool Blog

Nos derniers Tweets