Cool Blog

Adoption de règles d’écoconception pour les appareils de chauffage au bois : un timide pas en avant

Les Etats-membres ont adopté la semaine dernière à une courte majorité un réglement écoconception concernant les “chaudières à combustibles solides et appareils indépendants de chauffage”. Cette bonne nouvelle est néanmoins tempérée par l’affaiblissement de dernière minute des exigences en matière d’emissions de polluants dans l’atmosphère.

Ces textes concernent en particulier les appareils de chauffage au bois dont l’utilisation est très répandue en France où la biomasse est la première énergie renouvelable utilisée.
Ils fixent des exigences en matière de rendement énergétique mais aussi des limites d’émissions de particules fines, de composés organiques volatiles, d’oxydes d’azotes, et de monooxyde de carbone.
Ces sujets sont particulièrement sensibles en France, sous le coup de procédures d’infraction pour dépassement des seuils d’émissions de plusieurs de ces polluants.

Augmentation des seuils d’émission, différenciation entre produits : les changements opérés à la dernière minute sont à ce titre regrettables même si ces textes ont au moins le mérite d’envoyer un signal de long terme au secteur : l’entrée en vigueur de ces exigences aura lieu au 1er janvier 2020.

Au delà de ces textes qui concernent les produits neufs, l’enjeu principal en France reste le renouvellement du parc installés d’appareils au bois, aujourd’hui trop faible.
En effet, le bois-énergie joue un rôle essentiel du dans l’atteinte des objectifs français en matières d’énergie renouvelables. Les technologies actuelles peuvent rendre son développement tout à fait compatible avec la préservation de la qualité de l’air.

Pour les curieux, une note complète sur le bois énergie est disponible ici.



Les billets de ce blog ne représentent pas nécessairement le point de vue de toutes les associations partenaires.

 

Cool Blog

Nos derniers Tweets