Cool Blog

Bulb fiction : greenwashing aux 4 coins de l’Europe

Alors que l’ONU lance l’année de la lumière aujourd’hui et demain à Paris, une enquête Coolproducts à l’échelle européenne révèle que les lampes les plus inefficaces sont vendues comme "éco" dans toute l’Europe par les grand fabricants.

Les halogènes consomment 10 fois plus que les meilleures solutions "éco" selon cette dernière étude, ce qui leur vaut une étiquette énergie C ou D, à comparer avec les meilleures LED qui obtiennent A++. Malgré un prix très inférieur, les halogènes coûtent au final beaucoup plus cher puisque plus consommatrices d’électricité, de 30 à 40 € sur cinq ans contre 9 à 20 € pour les LED (source UFC - Que Choisir).

Des visites en magasin et en ligne au Royaume-Uni, en Allemagne, en Belgique, en France et en Espagne (ici quelques exemples espagnols, ou bien sur les sites d’Osram ou de Philips) révèlent que Philips, Osram et d’autres apposent sur le packaging de leurs lampes halogènes des termes tels que "EcoClassic" et "Classic Eco Superstar A" ainsi que des images représentant la nature. Ces produits sont étiquetés D.

Les halogènes ne peuvent être qualifiés "d’éco" que si on les compare avec les lampes à incandescence, disparues des étals depuis des années : les fabricants l’ont ils oublié ? Que ce soit du greenwashing ou une manipulation du consommateur, l’effet est le même : les gens pensent acheter des produits qui vont leur faire économiser de l’énergie alors qu’ils achètent les plus mauvaises lampes disponibles sur le marché. Pour rappel, certains magasins comme IKEA ont décidé de vendre uniquement des LED dès 2016.

Le syndicat européen des industriels "LightningEurope" s’oppose à l’accord prévoyant depuis près de 10 ans la disparition des produits classés C ou moins, résultant en la disparition de la plupart des halogènes. Initialement prévue en septembre 2016, ils souhaitent la repousser à 2020, peut-être parce que les halogènes sont plus rentables que leurs alternatives. Ils ont réussi à convaincre la Commission européenne et les Etats-membres doivent voter sur ce sujet dans les prochaines semaines.

La situation européenne contraste singulièrement avec celle de L’inde où le Premier ministre Narendra Modi a lancé le 5 janvier dernier une grande campagne en faveur des LED et appelé les célébrités du pays à populariser ces produits.



Les billets de ce blog ne représentent pas nécessairement le point de vue de toutes les associations partenaires.

 

Cool Blog

Nos derniers Tweets