Cool Blog

Canicule + euroscepticisme = fonte de la confiance

Mardi a été l’un des jours les plus chauds jamais enregistré en France, avec des records battus aux quatre coins de l’hexagone. Cette canicule sollicite fortement le réseau d’électricité. La panne géante d’hier dans l’ouest de la France en est le dernier exemple avec à la clé des centaines de milliers de personnes sans lumière et sans climatisation. Les équipes en charge de la gestion des réseaux font de leur mieux pour s’adapter aux aléas climatiques majeurs et aux besoins qui en découlent, qu’ils surviennent en hiver ou en été. Mais tout ce qui permet de s’éloigner du point de rupture est bon à prendre. Et c’est là qu’entre en jeu la directive écoconception, si efficace et pourtant si critiquée.

Alors que certains la vouent aux gémonies, les choses auraient pu être bien pire hier si elle n’avait pas discrètement orienté depuis 2012 le marché des climatiseurs vers plus de performance. Elle a effectué cette tâche sans que personne ne s’en aperçoive vraiment et avec la bénédiction des fabricants et des associations de consommateurs. Mais ces éléments apparaissent souvent comme bien peu de choses face à certains dénonçant ce « diktat » de l’Union européenne qui empièterait sur la liberté des gens. Si vous aimez haïr Bruxelles, tout devient bon pour critiquer les bureaucrates. Mais n’ayons pas peur : chien qui aboie ne mord pas ! Et faire évoluer le marché unique reste assurément un moyen des plus efficace pour réduire nos factures et la pression sur le réseau.

Prenez le cas des aspirateurs : dans plusieurs pays les médias se sont plaints de l’intrusion de l’UE qui décida à l’époque de limiter leur puissance. C’est oublier que les fabricants s’étaient enfermés depuis longtemps dans une course à la surpuissance à coup de campagnes marketing vantant les mérites de produits de plus en plus puissants et pas pour autant plus efficaces. Ces mêmes acteurs sont désormais partis en sens inverse en mettant en avant les mérites de leurs nouveaux produits beaucoup plus sobres en énergie. Le marché nous a pris pour des bonnes poires en nous faisant acheter des équipements plus prompts à aspirer les euros de notre porte-monnaie que la poussière du sol. Les attaques médiatiques ont pourtant un fond de vérité.

Oui ces politiques impactent la vie des gens, les produits qu’ils achètent ainsi que leur facture d’énergies. Un petit nombre de journaux, majoritairement concentrés au Royaume-Uni, continueront à attaquer bille en tête ces réglementations tant que personne ne sera monté au créneau pour les défendre. La canicule en cours et son pic de climatisation devraient pousser à le faire. Le fait que ces règles d’eco-conception permettent d’économiser autant d’énergies que le système des quotas C02 devrait aussi aider à en voir le bien fondé dans la perspective de la COP 21.
 

La sécheresse qui s’annonce au sud de l’Europe pourrait également contribuer à la prise de conscience à un moment où l’UE s’apprête à étiqueter la consommation d’eau et d’énergie des millions de douches et robinets installés en Europe. Il faudra sans nul doute compter avec les complaintes de ce petit nombre de médias qui soutiennent une « Europe réduite a minima ». Le marché seul ne résoudra pas tous les problèmes et la dérégulation peut être un veau d’or. Etre « modeste sur des choses modestes » est acceptable jusqu’à un certain point : il est très regrettable de voir les millions de bouilloires, grille-pains, téléphones portables et autres équipements gourmands en énergie et ressources qui pourraient disparaître du champ de la directive éco-conception et à l’étiquetage énergétique si l’on prête trop d’attention aux voix trompeusement alarmistes sur les effets de cette politique. Définies finement, ces politiques produits transforment positivement le marché. N’est-ce pas ce que nous attendons ? Les politiques ne sont-ils pas élus pour soutenir les textes qui améliorent la vie des gens ?



Les billets de ce blog ne représentent pas nécessairement le point de vue de toutes les associations partenaires.

 

Cool Blog

Nos derniers Tweets