Produits

Climatisation

L’utilisation des climatiseurs est encore peu répandue en Europe, mais la consommation d’électricité due à ce secteur devrait plus que doubler d’ici 2020 et atteindre 70 TWh par an (l’équivalent de la consommation d’électricité résidentielle de l’Espagne) si rien n’est fait.
L’Union européenne est à la traine d’autres pays comme le Japon ou l’Australie dans le traitement de ce problème. Les climatiseurs augmentent non seulement la consommation d’électricité, mais ils déstabilisent également l’équilibre du réseau électrique et contiennent des fluides réfrigérants très nocifs en matière de réchauffement climatique.

Que fait l’Union européenne ?

Les premières exigences d’écoconception pour les climatiseurs sont entrées en vigueur en 2012 (2011 pour l’étiquette énergie). D’autres sont apparues en 2013 puis 2014. La révision éventuelle des textes est attendue pour 2017.

Qu’est-ce que Coolproducts veut ?

Sur écoconception

  • le champs d’application doit être étendu aux produits jusqu’à 17 kW
  • l’introduction de pénalités pour les modèles n’utilisant pas de fluides frigorigènes verts (le bonus actuel en place n’a aucun effet incitatif).
  • des exigences en matière d’utilisation des ressources (utilisation de matériaux recyclés, exigences en matière de réparabilité, de démontage et de recyclage)
  • une surveillance du marché plus stricte

Sur étiquette énergie

  • une étiquette unique remplaçant les 3 différentes qui existent actuellement
  • Les pictogrammes pour les fonctions "chauffage" et "climatisation" (les maisons jaunes et bleu) sont peu clairs et trop petits. Une information d’une taille plus importante au dessus de chaque échelle serait plus efficace

Pour en savoir plus

- le paradoxe des climatiseurs (blog)

- contribution des ONG au document de la Commission européenne (2010)

Nos derniers Tweets