Cool Blog

Communiqué de presse - Efficacité énergétique des équipements : l’Europe à la traîne des États-Unis et de la Chine

Une nouvelle étude souligne le retard pris par l’Europe, par rapport aux Etats-Unis et la Chine, dans l’investissement dans les politiques d’efficacité énergétique. La coalition Coolproducts, qui présente ce rapport le mardi 20 mars au Parlement européen, demande à l’Europe de miser sur les politiques innovantes comme la Directive Ecoconception.

L’étude compare la politique européenne relative aux produits avec celles des Etats-Unis, de la Chine, du Japon et de l’Australie. Des différences importantes sont apparues en termes d’investissement. Les Etats-Unis, dont l’importance économique est semblable à l’Europe, consacre avec 500 000 heures 10 fois plus de temps que l’Europe (48 000 heures). La Chine se situe elle aux environs de 112 00 heures. Jusqu’ici, l’Europe n’a réussi qu’à mettre mettre en oeuvre 2,8 nouvelles réglementations produits par an contre 5 pour les Etats-Unis. Nous espérons que l’année 2013 contribuera à améliorer cette moyenne.
D’après Stéphane Arditi de la coalition Coolproducts, « l’Europe devrait être un lieu d’innovation. Les Etats-Unis et la Chine ont commencé à comprendre que cette innovation se trouve dans les produits sobres en énergie et la stimule en investissant dans ce secteur. Si l’Europe souhaite rester compétitive, réduire ses émissions de CO2 et ses factures d’énergie, elle doit consacrer plus de temps et de ressources à ces réglementations relatives aux produits ».

Tout n’est pas noir pour l’Europe. L’étude a révélé que cette dernière a de loin l’approche environnementale la plus globale, ce qui lui permet d’étendre ses politiques au délà de l’utilisation de l’énergie en phase exploitation et de réglementer des sujets transversaux comme celui des veilles qui concerne un certain nombre de produits.

La coalition Coolproducts souligne le potentiel inexploité des textes existants en Europe du fait d’un manque de soutien politique, technique et financier. Les Directives ecoconception et étiquette énergie peuvent être particulièrement bénéfiques pour l’Europe et les révisions en cours sont une opportunité d’améliorer leur efficacité.

Le rapport souligne également la « top runner approach » japonaise, qui consiste à définir les meilleurs produits existants comme les exigences minimales pour la génération suivante, ainsi que les capacités australiennes de surveillance du marché dont l’Europe ferait bien de s’inspirer.

PDF - 4.6 Mo
Rapport complet comparaison internationale
PDF - 1.8 Mo
Synthèse - comparaison internationale


Les billets de ce blog ne représentent pas nécessairement le point de vue de toutes les associations partenaires.

 

Cool Blog

Nos derniers Tweets