Cool Blog

Les données ont encore parlé : l’étiquette énergie commence à fatiguer

Toujours dans la même étude publiée par Topten (voir billet précédent), l’étude des données des marchés portugais, français et européen démontre que l’étiquette énergie, autrefois efficace, aurait bien besoin d’un rafraichissement.

Le rapport pointe la richesse des informations pouvant être extraites de données produits. Les questions telles que "un réfrigérateur actuel consomme-t-il moins qu’un autre produit il y a 10 ans ? Si oui de combien ?", "les lave-linge A+++ sont ils plus grands que ceux notés A++ ?" ou bien "quels sont les produits les plus efficaces pour les consommateurs ?" trouveraient rapidement une réponse. L’accès à ces données (appelé "market monitoring" en anglais) permet non seulement de comprendre les dynamiques actuelles et passées des différents marchés, mais aussi de prendre des décisions législatives et réglementaires beaucoup plus cohérentes.


Base de données chinoise accessible en ligne

Malheureusement l’Europe ne mène aucun "market monitoring" des produits consommateurs d’énergie présents sur son marché commun, contrairement aux grandes économies comme le Brésil, le Canada, la Chine, l’Inde ou les Etats-Unis. L’Australie et la Nouvelle Zélande vont jusqu’à exiger pour chaque produit informations techniques et informations sur les volumes de vente.


Base de données américaine accessible en ligne

L’enregistrement obligatoire des produits concernés par écoconception & étiquette énergie est un besoin majeur de l’Europe. En plus de la mise en oeuvre de politiques plus en accord avec la réalité du marché, il bénéficierait aussi à la surveillance du marché (recherche des tricheurs) et permettrait la mise à disposition d’outils de recherche produits à destination des consommateurs.
Mettre en oeuvre un tel système requiert du temps : il est donc indispensable de s’y atteler dès maintenant.

Plus d’informations :

- le résumé de l’étude Topten
- le document complet



Les billets de ce blog ne représentent pas nécessairement le point de vue de toutes les associations partenaires.

 

Cool Blog

Nos derniers Tweets