Cool Blog

Pas d’étiquette énergie pour le chauffage électrique ? Le Royaume-Uni n’est pas d’accord et le fait savoir

Ceux suivant ce blog de manière assidue connaissent déjà le sujet : l’Europe a renoncé il y a plus d’un an à apposer une étiquette énergie au chauffage électrique. Problématique pour un système de chauffage coûteux utilisé par plus d’un tiers des ménages français. Le CLER s’en était ému à l’époque, en vain.

Rebondissement cette semaine : dans un courriel envoyé à la Commission européenne, la représentation permanente du Royaume-Uni se plaint désormais officiellement de l’exclusion du chauffage électrique du projet de règlement :

"the proposed energy label excludes electric local space heaters. However, these account for 87% of sales in the UK. Therefore the proposal is only actually covering 13% of local space heating products, and so cannot be used by consumers as a tool to aid their choice when purchasing such a product."

Si la lecture du reste du message incite à la prudence (bien que le chauffage électrique soit l’élément central du courriel, l’objectif du Royaume-Uni n’est pas sa réintégration pure et simple dans le règlement : "the simple answer is not just to add “Electric Local Space Heaters” to the label"), c’est sauf erreur la première fois qu’un Etat-membre s’émeut publiquement d’un projet d’étiquetage énergétique.

Après l’écrit, le Royaume-Uni devrait exprimer son opposition par oral aux représentants des autres Etats-membres lors du prochain COREPER. On est curieux de savoir ce que la France, qui a activement oeuvré pour l’exclusion du chauffage électrique de l’étiquette énergie, aura à répondre.



Les billets de ce blog ne représentent pas nécessairement le point de vue de toutes les associations partenaires.

 

Cool Blog

Nos derniers Tweets